Recommander Imprimer

Musée virtuel - Autel de la Madeleine (Collégiale Sainte-Waudru, Mons)

Dans le cadre du jubilé de la Miséricorde, le service Art, Culture et Foi propose de découvrir à travers son musée virtuel des œuvres conservées dans le diocèse traitant de la miséricorde. Chaque semaine, une nouvelle œuvre sera présentée.

20 Autel de la madeleine Mons

Edifice : Mons, Collégiale Sainte-Waudru

Œuvre présentée : Autel de la Madeleine

Historique : Autel en marbre et en albâtre réalisé par Jacques Du Broeucq en 1550 pour la chapelle Sainte-Marie Madeleine. Démonté en 1797, l’autel a été remonté avec l’essentiel de ses éléments qui avaient pu être conservés : deux reliefs ainsi que les statues de Marie-Madeleine et des quatre évangélistes.

 Iconographie : Le relief supérieur est d’une grande finesse d’exécution. C’est une illustration du « Noli me tangere ». Devant le paysage de Jérusalem et du Golgotha, Marie-Madeleine, accompagnée de Marie-Salome et de Marie-Jacobi et ayant posé sur le sol son vase d’onguents, s’agenouille devant le Christ qui lui apparaît tel un jardinier.

 Le relief principal de l’autel représente «  Le repas chez Simon le Lépreux ». Simon est assis à la droite de Jésus tandis que Marie-Madeleine verse sur la tête du Christ un flacon de parfum. La composition oblique et décentrée de ce relief est typique de la conception maniériste et de son interprétation par Du Broeucq.

Iconologie : Le bas-relief de Du Broeucq illustre la rencontre de Jésus avec une femme pècheresse (identifiée par la tradition comme Marie-Madeleine) alors que Jésus est invité chez un pharisien, nommé Simon (Evangile de Luc 7,36-50) :

Ses nombreux péchés sont pardonnés puisqu’elle a montré beaucoup d’amour (Luc 7, 47)


Oeuvre précédenteMusée Virtuel - Confessionnaux néogothiques (Forchies la Marche)

Oeuvre suivante: Musée virtuel - Figure de St Martin de Tours (Eglise Saint-Martin, Huissignies)

 

  • Créé par
    Jimmy Poorteman